La honte ou l’espoir ?

Les lendemains d’élections libres, pour une grande partie de la population de notre planète, ça a un air de liberté, de démocratie et de vivre ensemble qui marche.

En ce qui me concerne ce lendemain me fait honte. Honte de mon Etat qui favorise de tels résultats. Honte de la partie de sa population qui range son esprit critique entre la boîte de cassoulet et celle de choucroute. Honte de moi qui fait le moralisateur face à cette population.

 

 

Je continue tout de même à espérer que nos lendemains d’élections libres s’améliorent. On le mérite.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :